Search

Le "pledge of allegiance" ou le patriotisme scolaire

Updated: Nov 9, 2018


Le pledge et son histoire

C'est un rite immuable dans toutes les écoles du pays : tous les matins, pour accompagner la levée du drapeau, avant le début des classes, des millions d'écoliers américains se lèvent, mettent la main droite sur le coeur et récitent le "pledge of allegiance". Alors, qu'est-ce que le pledge?


"I pledge allegiance to the flag of the United States of America, and to the Republic for which it stands, one Nation under God, indivisible, with liberty and justice for all."


La pledge, c'est d'abord une belle formule qui rassemble. C'est une promesse d'être loyal à son pays, au drapeau et aux idéaux qu'il représente. Le pledge tient aussi pour acquis les idéaux de liberté et justice pour tous.


Le pledge a une histoire intéressante, que je raconte dans ce post. En plus d'être un mythe fondateur et patriotique, il faut comprendre également que le pledge a été mis en oeuvre pour des considérations purement mercantiles (eh oui, nous sommes aux US, pays de la libre entreprise!). Cette formule/pledge est ancienne et a peu évolué depuis sa première version, rédigée en 1892 (une autre version a existé concomitamment, promue par un Mr Balch, un vétéran de la guerre civile, mais sa version a peu à peu laissé la place à celle que nous connaissons aujourd'hui, et qui est celle de Mr Bellamy).


La petite histoire est la suivante - En 1892, Mr John Upham, le marketing manager (pardonnez l'anachronisme ;-)), d'un journal à destination de la jeunesse, "the Youth's companion", lança une campagne visant à fournir des drapeaux à chaque école publique. Comme cela n'était pas très sexy et ne mobilisait pas forcément les foules, il eut une idée de génie et recruta Francis Bellamy pour lui demander de rédiger un texte court (dont la récitation ne devait pas dépasser 15 secondes chronomètre en main), qui devint le "pledge". Cette astuce devait inspirer les écoles et leur faire acheter plus de drapeaux. La déclamation du pledge sur une grande échelle eut lieu le première fois à l'occasion du 400ème anniversaire de Columbus Day qui commémore l'arrivée dans le pays de Christophe Colomb. A la fin de l'année, le magazine avait vendu des drapeaux à plus de 26.000 écoles, et ce n'était qu'un début. Le pledge était lancé!


Mr Bellamy souhaitait initialement inclure les mots egaliteet fraternite(ca vous rappelle quelque chose?) dans le texte mais il savait que les school superintendents étaient opposés à l'égalité des femmes ainsi qu'à celle celle des noirs Américains, et l'idée ne fut pas retenue.


Initialement le pledge ne contenait pas la référence aux "United States of America" mais simplement à my flag (I pledge allegiance tomy flag).Cependant en 1923, la décision fut prise de changer le pledge et d'expliciter le pays (les US) envers lequel les élèves promettaient leur loyauté. De cette façon, les nouveaux immigrants ne pouvaient avoir aucun doute sur le pays qui devait être placé le 1er dans leur coeur (leur nouveau pays d'adoption, et non pas le pays qu'ils avaient laissé derrière eux).


L'objectif du pledge est de promouvoir le patriotisme dans les écoles, dès le plus jeune âge, au moment où les jeunes esprits sont malléables et peuvent aisément être influencés. Les plus jeunes récitent sans comprendre. A noter par ailleurs que certains Etats de l'Union possèdent leur propre pledge qui est récitée dans les écoles après le pledge au drapeau des États-Unis (p ex le Texas et l'Alaska).


Le texte a peu évolué depuis le 19ème siècle, mais en 1954, le Président Eisenhower, craignant la montée du communisme dans le pays, proposa un amendement au pledge en y ajoutant le mot Dieu (under God). Cet ajout devait aussi donner une dimension plus spirituelle au pledge, qui prenait en compte l'héritage religieux des Américains. Cet ajout a été controversé et l'est encore aujourd'hui.


Le salut

Il faut savoir qu'au départ, la récitation du pledge était accompagnée du salut romain (bras tendu à l'horizontale). Cependant ce salut ayant été approprié par l'Allemagne nazie avec les connotations que cela comporte, le pays décida de l'abandonner en 1942, pour retenir le salut qui est utilisé aujourd'hui, la main droite simplement placée sur le coeur.


0 views

 L'objectif du blog est de partager avec vous les infos sur l'école et l'université aux US et de répondre aux questions que vous pouvez vous poser. Si vous voulez recevoir mes prochains billets dans votre boite mail, inscrivez-vous ici ;-) A bientôt!