L'objectif du blog est de partager avec vous les infos sur l'école et l'université aux US et de répondre aux questions que vous pouvez vous poser. Si vous voulez recevoir mes prochains billets dans votre boite mail, inscrivez-vous ici ;-) A bientôt!

Search

Pourquoi l'université américaine coûte-t-elle aussi cher?

Updated: Nov 9, 2018


C'est un fait bien connu, l'université aux US est hors de prix.


Les explications sont multiples, comme le révèle une comparaison réalisée dans les pays de l'OCDE et résumée dans le document "Education at a Glance" (2018).


Ce montant est de 30,000$/etudiant/an et inclut le montant payé par les familles ainsi que ceux versés par le gouvernement. 30,000$, c'est ce qui place les US en tête et largement, devant tous les autres pays de l'OCDE en termes de coût. Je retrace pour vous, en m'appuyant sur les résultats de l'enquête de l'OCDE, quelques facteurs qui expliquent pourquoi les US dépensent plus en frais de scolarité universitaire:


● les étudiants américains suivent souvent des études loin de leur domicile ce qui augmente le coût des études, car il faut payer le logement (sur le campus la première année et ailleurs ensuite).


● l'université vend un service et non pas un produit, et est imperméable aux changements de technologie qui pourraient tendre à réduire le coût au cours des années.


● les cours sont donnés par des personnes hautement qualifiées, personnel dont les salaires ont augmenté bien plus vite que les autres catégories de salariés au cours des dernières années.


● les universités publiques (ou sont inscrits trois quarts des étudiants américains) reçoivent de moins en moins de fonds publics (chaque Etat sera différent) à cause de restrictions budgétaires et sont donc forcées d'aller trouver l'argent ailleurs. Ce qui signifie augmenter les droits d'inscription ou recruter des étudiants plus fortunés. Certaines universités recrutent par exemple davantage d'étudiants "out of state", qui paient davantage pour leur scolarité. En d'autres termes, les étudiants "riches" payent pour les plus modestes.


● les universités dépensent énormément d'argent pour régler les salaires des personnels non enseignants (les coaches de sport, les bibliothécaires, les juristes, les personnels d'admission etc), et tout ca a un prix. De fait, les coûts salariaux sont plus élevés pour les non enseignants que pour ceux qui enseignent. Le monde a l'envers!


● les universités se font une concurrence féroce pour recruter les étudiants qui vont payer le plus. Au fil des ans, même les universités privées, qui n'étaient pas affectées par la réduction des dotations budgétaires du gouvernement, sont entrées dans la course, contribuant ainsi à faire grimper les prix.


● le prix "net" des études est un peu moins élevé si l'on tient compte des aides financières que peut recevoir un étudiant.


● il n'y aucun mécanisme centralisé qui permettrait de réguler les prix, contrairement à ce qui se produit dans d'autres pays. Les universités peuvent donc demander ce qu'elles veulent en termes de droits d'inscription.


Il y a bien sur quelques points positifs à obtenir un diplôme aux US: même s'il est difficile de vérifier la valeur (et donc finalement d'être sur que vous obtiendrez bien ce que vous avez payé) de ce qui est enseigné, ce qui est sur c'est qu'aux US obtenir un diplôme est très payant sur le marché de l'emploi. Les américains diplômés gagnent 75% de plus que les élèves qui quittent l'école avec le high school diploma seulement. Ce qui signifie que les Américains, malgré le coût des études, trouvent, malgré le coût très élevé, un avantage très net à obtenir un diplôme universitaire.


Morale de l'histoire : si vous étudiez près de chez vous dans un État moins affecté par les coupes budgétaires, si vous êtes pauvre et bénéficiez d'aides fédérales, vous pouvez encore vous en sortir.


A bon entendeur!


#blogging #online

87 views